Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Edito du mois – Janvier 2024

Toute l’équipe de la FMES vous souhaite une belle et bonne nouvelle année ! Dans nos champs d’expertise, cette année 2024 est déjà marquée par la poursuite de plusieurs conflits médiatisés, en Ukraine, à Gaza et en mer Rouge, sans oublier les frappes entre l’Iran et le Pakistan, une première face à un pays doté de l’arme nucléaire, tandis que se poursuivent des recompositions majeures au Soudan, au Yémen et dans la bande sahélo-saharienne, à l’instar du retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso de la CEDEAO. C’était le thème de notre conférence mensuelle prononcée par Patricia Allémonière, grand reporter de guerre, dont vous pouvez regarder l’intervention en cliquant sur ce lien. Ces conflits illustrent la fragmentation croissante entre l’Orient et l’Occident, mais surtout entre le Nord et le Sud de notre monde en pleines recompositions culturelles, politiques et géopolitiques .

Pour mieux comprendre les forces tectoniques à l’œuvre au sud de l’Europe, la FMES vient de lancer un programme de recherche « Afrique » dont vous trouverez la première concrétisation dans notre article du mois qui décrypte les influences des acteurs moyen-orientaux en Afrique. D’autres articles suivront pour éclairer les évolutions de ce continent si proche de l’Europe géographiquement mais qui s’en éloigne sur les plans politique, stratégique et culturel.

Cette année 2024 sera marquée par des échéances électorales en Europe et dans de nombreux pays qui laissent présager des affrontements politiques entre courants de plus en plus polarisés mais aussi un regain de manipulation informationnelle et d’attaques cybernétiques. Si les résultats des élections générales en Russie, en Inde, ou plus près de chez nous en Algérie et en Tunisie laissent peu de place à la surprise, puisque les dirigeants en place seront très probablement réélus, l’issue paraît beaucoup plus incertaine aux Etats-Unis où l’élection présidentielle du 5 novembre prochain aura des conséquences cruciales sur les équilibres stratégiques et les recompositions géopolitiques. De nombreux éléments laissent penser qu’une victoire de Donald Trump face à Joe Biden est très possible.

Dans cette perspective, il nous paraît indispensable d’anticiper les conséquences de sa victoire, en Europe bien sûr, mais aussi dans le monde. Les Etats-Unis seront-ils paralysés par une crise interne ? L’Europe sera-t-elle capable de prendre son destin en main ? L’Ukraine survivra-t-elle à un possible désengagement américain dans son effort de guerre ? D’autres dirigeants, dans le Caucase notamment, ne seront-ils pas tentés de suivre la voie ouverte par Vladimir Poutine ? L’actuel Premier ministre israélien ne serait-il pas tenté par une fuite en avant pour régler définitivement la question palestinienne et affaiblir le Hezbollah ? Le régime iranien franchira-t-il le seuil nucléaire pour convaincre Donald Trump de discuter avec lui, à l’instar de ce que fit le régime nord-coréen lors de son premier mandat ? Enfin, la Chine n’en profitera-t-elle pas pour augmenter la pression sur Taïwan, voire même pour tenter de reconquérir l’île par la force ? 

Une victoire de Donald Trump ouvrirait, on le voit, le champ des possibles et donc des incertitudes. C’est pourquoi de nombreux dirigeants de pays pourtant hostiles aux Occidentaux ne la souhaitent pas. C’est le cas par exemple de la Chine, de l’Algérie, de l’Iran et même de la Turquie qui craignent les escalades incontrôlées.

Sur le plan international et pour la troisième fois consécutive, le moment fort de la FMES sera l’organisation des Rencontres Stratégiques de la Méditerranée qui se dérouleront au palais Neptune de Toulon, les 8 et 9 octobre 2024. Vous y êtes tous cordialement invités et vous pouvez déjà vous inscrire (lien ici). Et comme l’année dernière, la FMES décernera son Prix Géopolitique 2024 en novembre. D’ici là, les formations de haut niveau que délivre la FMES se poursuivront : sessions méditerranéennes des hautes études stratégiques, des hautes études maritimes et des hautes études africaines. Les formations destinées aux jeunes étudiants de la région Paca et aux jeunes des 10 pays méditerranéens de l’initiative 5+5 seront elles aussi développées.  Les inscriptions seront bientôt ouvertes pour toutes ces formations et les futurs auditeurs et candidats peuvent d’ores et déjà se manifester sur le site internet de l’Institut (ici).

En attendant, vous pouvez compter sur l’ensemble des équipes de recherche de la FMES pour décrypter à votre profit les évolutions stratégiques dans notre environnement sud ainsi que dans le domaine maritime.

Partager sur les réseaux sociaux

Conseils de lecture- février 2024

« Comment la Palestine fut perdue et pourquoi Israël n’a pas gagné », Jean-Pierre Filiu, éditions du Seuil, Paris, 2024, 427p., 24€ Cet ouvrage retrace l’histoire d’un extraordinaire renversement en l’espace d’un siècle. Comment une population juive...

Institut FMES

Rejoignez-nous

La newsletter FMES

Déposez votre mail pour vous abonner à notre newsletter mensuelle
et autres mailings (conférences, formations, etc.)

La newsletter FMES

Déposez votre mail pour vous abonner à notre newsletter mensuelle
et autres mailings (conférences, formations, etc.)