SÉMINAIRE TOULONNAIS POUR LES S2M

Le troisième séminaire de la 1ère Session maritime méditerranéenne consacré aux actions de défense et de sécurité en mer de l’Etat s’est déroulé à Toulon du 8 au 10 décembre.

La première journée a permis aux auditeurs de rencontrer le vice-amiral Daniel Faujour, chef d’état-major de la force d’action navale, qui a expliqué comment la marine a intégré le retour d’expérience de la guerre en Ukraine et durcie ses entrainements pour se préparer au combat de haute intensité. Ces propos ont trouvé une illustration concrète par la visite et la rencontre avec l’équipage du porte-hélicoptères amphibie Mistral. Les auditeurs ont ensuite bénéficié d’une présentation des moyens d’intervention sous la mer de la marine, particulièrement intéressante dans le cadre des travaux de comité qu’ils conduisent sur les enjeux de l’accès aux fonds marins en Méditerranée.

Le colonel Frédéric Marc, commandant le groupement de gendarmerie maritime de Méditerranée, a ensuite présenté l’action de la gendarmerie maritime en Méditerranée.

Le lendemain, les auditeurs se sont rendus sur la base Orange Marine de Méditerranée à La Seyne sur Mer. Son directeur, Cyril Defais, a présenté la contribution décisive d’Orange Marine à la mise en œuvre du réseau mondial de câbles sous-marins, ainsi que ses capacités d’intervention en cas d’incident sur un câble sous-marin. Une visite du navire câblier Raymond Croze a permis d’illustrer ces propos. La garde-côtes des douanes a ensuite été mise à l’honneur. Son directeur pour la Méditerranée, l’administrateur supérieur des douanes Max Ballarin, a détaillé l’action de ses hommes en Méditerranée et leur contribution décisive à la lutte contre les trafics en mer.

Reçus par monsieur Didier Gilavert, directeur du site d’Ollioules de Naval Group, les auditeurs ont pu constater, lors d’une visite passionnante, que grâce à l’excellence de ses savoir-faire hérités d’une tradition ancienne, Naval Group est à la pointe de l’innovation pour la conception des systèmes d’armes navals du futur.

Ce séminaire toulonnais s’est conclus par la découverte du Centre Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage de la Méditerranée, plus connu sous le nom de CROSS MED, et de son rôle essentiel pour la préservation de la vie humaine, la sécurité de la navigation, la surveillance des pollutions et la diffusion de l’information de sécurité maritime en Méditerranée. Le commissaire général (2s) Thierry Duchesne est revenu sur les fondamentaux de l’organisation française régissant l’action de l’Etat en mer.

Un troisième séminaire passionnant, riche en apprentissage et rencontres diverses, qui aura ravi une fois de plus les auditeurs de cette première session maritime méditerranéenne.

Partager sur les réseaux sociaux

Edito du mois – Novembre 2023

Par l’équipe de direction La guerre entre Israël et le Hamas entre dans sa neuvième semaine et il apparaît déjà qu’elle aura des conséquences durables sur la scène régionale, quel que soit l’avenir de la...

Institut FMES
Guerre Israël – Hamas

Pierre Razoux, directeur académique de l’institut FMES, a été interviewé par France info dans le contexte de la guerre entre Israël et le Hamas. « L’intérêt de la trêve pour le Hamas est de se réorganiser...

Pierre Razoux

Rejoignez-nous

La newsletter FMES

Déposez votre mail pour vous abonner à notre newsletter mensuelle
et autres mailings (conférences, formations, etc.)

La newsletter FMES

Déposez votre mail pour vous abonner à notre newsletter mensuelle
et autres mailings (conférences, formations, etc.)