L’institut FMES à l’évènement « La Fabrique Défense » à Paris

Initié en 2020 par Florence Parly, ministre des Armées, l’événement « La Fabrique Défense » a tenu sa seconde édition du 28 au 30 janvier 2022 à la Grande Halle de la Villette à Paris. Cette séquence parisienne, bouquet final de l’événement, fait suite à de nombreuses initiatives labellisées « LFD » en France et dans 21 pays européens. S’adressant principalement aux 15-30 ans, cet événement majeur et inédit vise à rassembler tout l’écosystème lié au monde de la défense. Représentants des trois armées, de la gendarmerie nationale et des services du ministère des Armées, industriels de défense, universités, partenaires institutionnels et think tanks étaient donc représentés. Cette séquence était teintée d’une forte dimension européenne puisqu’elle était inscrite dans le cadre de la présidence française de l’UE ; l’objectif était de promouvoir une culture stratégique européenne commune.

L’institut FMES, dont la mission principale est la promotion de la réflexion stratégique, était bien évidemment présent à ce rendez-vous. Situé dans l’espace « Recherche et Formation », le stand de la FMES a attiré de nombreux étudiants, institutionnels et passionnés de géopolitique et de relations internationales. L’occasion pour l’équipe d’annoncer la sortie imminente de notre Atlas stratégique, de présenter les activités de notre think tank situé au bord de la Méditerranée et de distribuer notre dernier ouvrage des « Perspectives stratégiques », recueil de nos articles les plus intéressants du second semestre 2021. Cet événement visait également à faire la promotion de notre prochain rendez-vous phare, les Rencontres stratégiques de la Méditerranée (RSMéd). Cet événement se déroulera à Toulon les 27 et 28 septembre 2022 en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Stratégique. Il a vocation à promouvoir la diffusion de la culture stratégique en région Sud en réunissant des militaires, des experts, des chercheurs, des industriels, des universitaires et en croisant leurs regards.

De l’autre côté du balcon, dans l’espace Wargames, Pierre Razoux, directeur académique de la FMES, a eu l’occasion d’animer deux serious games. A travers le jeu « Suprématie 2050 », les participants ont pu appréhender les relations internationales et la géostratégie sous le prisme des grandes puissances, en incarnant l’Union européenne, la Chine, les Etats-Unis ou la Russie. Le but ? Être leader sur la scène internationale en 2050. Conquête spatiale, développement technologique et militaire, économie, ressources, géostratégie navale, prestige, plusieurs dimensions réalistes composent ce jeu qui permet de décrypter les conflits et mieux comprendre notre environnement stratégique. La FMES vous rappelle que vous pouvez vous inscrire à ses ateliers mensuels gratuits wargames & serious games.

Ateliers de serious game, animés par Pierre Razoux.

En complément des stands et des nombreux ateliers interactifs, le programme de « La Fabrique Défense » a permis la tenue de nombreuses tables rondes. A ce titre, l’institut FMES a été à l’initiative de l’une d’entre elles intitulée « Le bassin méditerranéen, opportunités et menaces pour l’Union européenne ». Dans un auditorium Boris Vian comble, cette table ronde a réuni Yasmina Touaibia, directrice du campus de Sciences Po Menton, Chloé Berger, chercheure au Collège de défense de l’OTAN, Miguel Alvarez de Eulate y Moreno, directeur du think tank espagnol FESEI, et notre directeur académique. Cette table ronde a offert une pluralité de visions françaises, espagnole et européenne sur les enjeux stratégiques de la zone méditerranéenne.

Table ronde qui a réuni Yasmina Touaibia, Chloé Berger, Miguel Alvarez de Eulate y Moreno et Pierre Razoux.

Pascal Ausseur et l’ensemble de l’institut FMES remercient chaleureusement la DGRIS du ministère des Armées pour cette invitation, de même que tous ceux qui sont passés sur notre stand !

Sommaire