Les conséquences stratégiques de l’éventuel retrait américain de Méditerranée.

Le repositionnement américain en Méditerranée et plus largement en Afrique, au Proche et au Moyen Orient, est souvent interprété comme une forme de retrait. Ce « retrait » ou cette présence qui se fait plus discrète est la source de réactions de renforcement ou d’expansion d’influences de la part d’autres acteurs dans ces régions. Ce changement de posture américain nous amène donc à nous interroger sur les potentiels ajustements géopolitiques qui devraient en découler et sur les conséquences qu’ils pourraient avoir sur la sécurité en Méditerranée.

Chercheurs et experts

  • Pierre Razoux (institut FMES)
  • Michel Durampart (UTLN)
  • Billel Aroufoune (UTLN)
  • Joseph Moukarzel (UTLN – Université d’Antonine)
  • Sarah Tonsy (IEP)
  • William Leday (IEP)
  • Sarah Sriri (institut FMES)

Sommaire