Mission d’étude à Singapour pour la session nationale « Enjeux et stratégies maritimes »

Singapour est le symbole d’une réussite fondée sur la mise en valeur d’atouts maritimes grâce à une vision de long terme, une politique ambitieuse et une stratégie sans faille conduites dans la durée avec détermination. Singapour se trouve en effet au croisement d’enjeux géostratégiques et économiques majeurs notamment liés aux revendications en mer de Chine méridionale et à sa position à l’ouvert du détroit de Malacca. Par ce détroit passe l’une des plus importantes routes maritimes du monde, véritable réseau sanguin du développement économique de la région Asie Pacifique dont la Chine. Cette ville-Etat a donc été logiquement choisie comme destination de la mission d’étude de la 1ère session nationale « Enjeux et stratégies maritimes ».

Les auditeurs ont pu bénéficier d’exposés très complets de l’ambassadeur de France et de ses grands collaborateurs sur les grands enjeux maritimes de la région vus par la France. Se sont ensuite succédées les visites de la « Maritime Port Authority », des chantiers navals ST Marine, Pacific Radiance et de Sembawang, de la « Urban redeveloppement Authority », de «l’Information Fusion Centre »  et du « Rajaratnam School of International Studies » grand think tank singapourien. Ces visites très concrètes, auxquelles se sont ajoutées des présentations de Thales et de CMA CGM, récent acquéreur de NOL, et les nombreux échanges et débats qui les ont accompagnées ont ainsi permis aux auditeurs de balayer tout le spectre de l’approche globale indispensable à l’appréhension du monde maritime.  Ils ont ainsi mieux compris ce qui est parfois faussement appelé le miracle singapourien tant cette réussite ne doit rien au hasard ; c’est l’œuvre d’un peuple qui a su exploiter ses atouts maritimes.

 Le général de corps d’armée Bernard de Courrèges d’Ustou, directeur de l’IHEDN, et la session accueillis à l’ambassade de France par son Excellence, Monsieur Benjamin Dubertret


Le général de corps d’armée Bernard de Courrèges d’Ustou, directeur de l’IHEDN, et la session accueillis à l’ambassade de France par son Excellence, Monsieur Benjamin Dubertret

Sommaire