projet européen

L’Institut FMES intégré au projet SICOMAR plus

Les 8 et 9 avril 2019 s’est tenu à Gênes le deuxième comité de pilotage du projet SICOMAR plus au cours duquel les partenaires ont décidé de l’intégration de l’institut FMES à ce projet franco-italien pilote.

 

Ce projet s’inscrit dans le programme transfrontalier Interreg Italie – France maritime, communément dénommé « Marittimo», cofinancé par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). SICOMAR plus regroupe 16 partenaires, français et italiens, dans le cadre d’un projet d’importance stratégique en vue de l’amélioration de la sécurité et de la navigation au sein de l’espace maritime commun. En effet, la zone de coopération, qui comprend notamment le sanctuaire Pelagos, est fortement menacée du fait de l’augmentation significative du flux de passagers et du fret. Parmi ces cargaisons transitent quotidiennement des marchandises dangereuses.

 

Le projet entend augmenter la surface maritime contrôlée par des outils de surveillance (radar, satellites, etc.), tout en œuvrant à la réduction de l’incertitude des systèmes de prévision météorologique et de la circulation en mer. SICOMAR plus propose en outre la mise en place d’activités de formation et de démonstration à l’instar du pilotage dans les zones marines dites dangereuses. Les incidents n’étant malheureusement pas tous évitables, le projet inclut également la création de procédures communes d’aide à la gestion des situations d’urgence.

 

Représenté par son directeur général, Monsieur Jean-Claude Richard et son directeur du Centre méditerranéen « Enjeux et stratégies maritimes », le vice-amiral d’escadre (2s) Gérard Valin, l’institut FMES a participé aux différents groupes de travail thématiques nécessaires à une coopération optimisée entre les acteurs impliqués, ainsi qu’au comité de pilotage.

 

Cet événement a permis à l’institut FMES d’être pleinement intégré à ce projet franco-italien et de s’inscrire dans une véritable dimension européenne.