port

Maritimisation – 2013 08 – La terre est bleue – CESM N°5

Même si trop peu l’ont déjà compris, plus que jamais la mer figurera au coeur des enjeux de ce siècle qui commence. Les approches de notre
planète sont sillonnées en tous sens par des satellites, des sondes spatiales sont envoyées reconnaître les confins de notre système solaire, mais plus de 90 % des fonds marins restent à explorer…

Hinterland – 2014 07 – Modélisation des trafics des ports français T 1 – Commissariat développement durable

Les trafics maritimes des ports font l’objet de statistiques précises et depuis de nombreuses années, mais les échanges entre les ports et leurs hinterlands sont beaucoup moins connus, et les statistiques disponibles sont à la fois éparses et incomplètes. Les caractéristiques des arrières pays desservis par les ports (hinterlands) sont loin d’être homogènes selon les ports, les situations géographiques et historiques, les niveaux et les types de trafics…

EMR – 2012 09 – Enjeux maritmes et portuaires des énergies marines renouvelables – ISEMAR N°147

Il est rare de voir émerger une industrie nouvelle de la taille et des enjeux que portent les énergies marines renouvelables (EMR). Elles se trouvent à la convergence de trois champs économiques, l’énergie, l’industrie, le maritime. Au travers de la quête de nouvelles sources d’énergie décarbonée sur ou dans les océans, naissent de nouvelles filières industrielles qui trouvent leur place sur les littoraux alors que les processus logistiques et de maintenance impliquent les ports. Enfin, par leurs implantations dans les milieux marins, les EMR participent aux enjeux complexes de l’intégration aux autres activités (transport, pêche, tourisme) et à l’environnement…

Asie du Sud Est – 2016 03 – Asie du Sud Est , carrefour maritime – ISEMAR N°178

En même temps que s’organise la globalisation, plusieurs sous-régions du monde se regroupent en blocs politico-économiques. Pourtant marquée par une histoire complexe, l’Asie du Sud-Est s’est engagée dans une stratégie collective qui s’inscrit dans un continent marqué par le poids grandissant de la Chine et de l’Inde. L’objectif de la région est clairement une voie rapide dans l’émergence économique basée sur les matières premières et sur une industrialisation rapide. Ainsi, si le rapport à la mer n’a longtemps été considéré que par les enjeux stratégiques du détroit de Malacca, la mer signifie, désormais pour la région, la création de nouvelles industries maritimes (armements, ports, manutention, construction navale)…