pavillon

Transport maritime – 2017 02 – Analyse des grandes mutations – ISEMAR N°187

Depuis sa création en 1997, l’ISEMAR observe les industries maritimes. À l’occasion de ce vingtième anniversaire, c’est l’occasion d’un retour en arrière sur l’évolution récente du transport maritime. Les échanges internationaux ont bien changé depuis la fin du XXème siècle pour entrer dans l’ère de la globalisation et non sans à-coups (crises, reprises). Le transport maritime et les ports n’ont cessé de changer, car au-delà des questions de marché c’est le mouvement perpétuel de l’évolution des navires, des ports et des acteurs. Tour d’horizon…

Outre-mer – 2016 05 – Outre-Mer, ports et connectivités – ISEMAR N°180

La mondialisation incite les ports à moderniser leurs infrastructures portuaires (agrandissement des quais, des chenaux, des capacités foncières, de nouveaux portiques). Dans le même temps, les ports craignent une obsolescence ou une inadaptation de ces investissements du fait de ce système mondialisé, instable et prêt à rebattre les cartes du jeu du commerce maritime à tout moment. Les impacts liés à la globalisation sont d’autant plus prégnants dans les DOM/COM où l’économie dépend des importations de produits manufacturés et de matières premières transportés par voie maritime…

Cadre juridique – 2012 06 – Montego Bay, 30 ans après – CESM

La Convention de Montego Bay pose le cadre juridique de l’appropriation des espaces maritimes par les Etats en exposant notamment leurs droits d’exploitation des différentes strates océaniques (colonne d’eau, sol et sous-sol). Elle tente de concilier, d’une part, la volonté étatique de territorialisation des zones maritimes, d’autre part le nécessaire respect de la liberté des mers, enfin la protection de l’environnement et du patrimoine culturel marin.
Nous nous pencherons dans cette première partie sur le contexte qui a donné naissance à la Convention de Montego Bay (1), – ce qui nous permettra par la suite de mesurer les enjeux de cette Convention – ainsi que sur les grands principes juridiques qu’elle établit (2) et notamment les concepts de zone économique exclusive (ZEE) et de plateau continental, sur lesquels se porte notre étude…