Islam

Conférence : « Colonisation, islam et laïcité » par Pierre-Jean LUIZARD

Pierre-Jean LUIZARD – Directeur de recherche au CNRS
Tous droits réservés

Une idée répandue assimile en France le parti colonial à la droite voire à l’extrême droite et aux colons en Algérie. Pourtant la colonisation par la France des pays arabes, au Maghreb comme au Moyen-Orient, a surtout été le fait de la Troisième République. En contexte colonial, les idéaux républicains et laïques ont été systématiquement retournés : ce qui était bon pour la métropole ne l’était plus au-delà de la Méditerranée. Et ces mêmes idéaux républicains et laïcs ont largement servi de légitimation à une entreprise de domination impériale. Dès lors, comment s’étonner que les musulmans aient de nos valeurs une vision bien différente de celle prônée et appliquée sur le seul sol métropolitain ?

Cliquez ici pour vous inscrire à la conférence!

 

Pierre-Jean Luizard est directeur de recherche au CNRS, historien des islams contemporains dans les pays arabes du Moyen-Orient, affecté au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL UMR 8582 CNRS/EPHE). Il est notamment l’auteur de La formation de l’Irak contemporain, CNRS Editions, Paris, 1991, 2002 ; La question irakienne, Fayard, Paris, 2002,2004 ; La vie de l’ayatollah Mahdî al-Khâlisî par son fils (Héros de l’islam) traduit de l’arabe et annoté par P-J Luizard, La Martinière, 2005 ; Le choc colonial et l’islam. Les politiques religieuses des puissances coloniales en terres d’islam (dir.), La Découverte, Paris, 2006 ; Laïcités autoritaires en terres d’islam, Fayard, Paris, 2008 ; Comment est né l’Irak moderne, CNRS Editions, Paris, 2009 ; Les sociétés civiles dans le monde musulman (dir. avec A. Bozzo), La Découverte, Paris, 2011 ; Polarisations politiques et confessionnelles : la place de l’islam dans les « transitions » arabes (dir. avec A. Bozzo), RomeTre Press online, 2015 ; Le piège Daech, L’Etat islamique ou le retour de l’Histoire, La Découverte, Paris, 2015.

Turquie – 2016 11 01 – Une très violente stratégie d’empire, par H. Bozarslan – Revue Défense

Revue Défense – Selon vous, qui est derrière le coup d’État manqué en Turquie du 15 juillet dernier ? Le président turc Recep Tayyip Erdogan accuse le mouvement islamiste Gülen. Qu’en est-il en réalité ?

Hamit Bozarslan – Trois mois après, cette question n’a toujours pas de réponse. Le pouvoir turc accuse la communauté de Fethullah Gülen, mais il s’agit là d’une solution de facilité. Il n’est pas exclu qu’une fraction des officiers qui ont tenté le coup d’État fasse partie de cette communauté. Mais depuis le 15 juillet, nous ne disposons toujours pas d’organigramme, ni de preuve tangible. […]