colonisation

Conférence : « Colonisation, islam et laïcité » par Pierre-Jean LUIZARD

Pierre-Jean LUIZARD – Directeur de recherche au CNRS
Tous droits réservés

Une idée répandue assimile en France le parti colonial à la droite voire à l’extrême droite et aux colons en Algérie. Pourtant la colonisation par la France des pays arabes, au Maghreb comme au Moyen-Orient, a surtout été le fait de la Troisième République. En contexte colonial, les idéaux républicains et laïques ont été systématiquement retournés : ce qui était bon pour la métropole ne l’était plus au-delà de la Méditerranée. Et ces mêmes idéaux républicains et laïcs ont largement servi de légitimation à une entreprise de domination impériale. Dès lors, comment s’étonner que les musulmans aient de nos valeurs une vision bien différente de celle prônée et appliquée sur le seul sol métropolitain ?

Cliquez ici pour vous inscrire à la conférence!

 

Pierre-Jean Luizard est directeur de recherche au CNRS, historien des islams contemporains dans les pays arabes du Moyen-Orient, affecté au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL UMR 8582 CNRS/EPHE). Il est notamment l’auteur de La formation de l’Irak contemporain, CNRS Editions, Paris, 1991, 2002 ; La question irakienne, Fayard, Paris, 2002,2004 ; La vie de l’ayatollah Mahdî al-Khâlisî par son fils (Héros de l’islam) traduit de l’arabe et annoté par P-J Luizard, La Martinière, 2005 ; Le choc colonial et l’islam. Les politiques religieuses des puissances coloniales en terres d’islam (dir.), La Découverte, Paris, 2006 ; Laïcités autoritaires en terres d’islam, Fayard, Paris, 2008 ; Comment est né l’Irak moderne, CNRS Editions, Paris, 2009 ; Les sociétés civiles dans le monde musulman (dir. avec A. Bozzo), La Découverte, Paris, 2011 ; Polarisations politiques et confessionnelles : la place de l’islam dans les « transitions » arabes (dir. avec A. Bozzo), RomeTre Press online, 2015 ; Le piège Daech, L’Etat islamique ou le retour de l’Histoire, La Découverte, Paris, 2015.

Afrique – 2013 07 01 – Comprendre l’Afrique centrale francophone – A. Tamekanta – IREP

Note d’analyse politique
NAP n° 6 – 01 juillet 2013
COMPRENDRE L’AFRIQUE CENTRALE FRANCOPHONE
Entre appropriation de l’histoire et construction des nations
par Alphonse Zozime Tamekamta
Doctorant en Histoire des relations internationales
Enseignant-Chercheur-Écrivain
Université de Yaoundé I (Cameroun)/GRIP (Belgique)

L’histoire de l’Afrique est marquée par une turbulence.
Pendant la période coloniale, l’inflation fiscale et la contestation de l’ordre impérial en étaient les manifestations visibles. Après 1960, l’Afrique s’est structurée autour de l’urgence des entités étatiques à construire et de la réconciliation nationale à amorcer. Au nom des référents identitaires et/ou politiques, des solidarités ethniques, l’Afrique centrale se compose, se décompose et se recompose autour de la transformation des catégories sociologiques et anthropologiques en fragments culturels parfois rivaux…