La présence chinoise en Afrique, par Alain ANTIL

Alain ANTIL, chercheur, responsable du programme Afrique Subsaharienne de l’IFRI. Il enseigne à l’Institut d’Etudes Politiques de Lille et à l’Institut Supérieur Technique Outre-Mer (ISTOM).

 

Compte rendu de la conférence réalisée par Alain ANTIL le 9 février 2017 pour l’Institut FMES

L’Afrique, un continent en pleine évolution

L’Afrique est en pleine croissance démographique. En effet, en 60 ans (de 1950 à 2010), la population a été multipliée par cinq. Cependant, cette croissance cache de nombreuses disparités avec des taux de fécondité hétérogènes. Certains pays d’Afrique sont très en avance avec des taux de fécondité inférieurs aux seuils de renouvellement, tandis que d’autres ont un taux très élevé. Par exemple, le Niger a un indice de fécondité le plus important avec 7,6 enfants par femme. En 2050, les démographes prévoient 2 milliards d’habitants. En d’autres termes cela veut dire qu’en un siècle, la population sera multipliée par 10. L’urbanisation progresse encore plus rapidement également : en 1950, seule 5 % de la population était urbanisée, actuellement l’urbanisation est de l’ordre de 35%. En 2050, le taux sera compris vraisemblablement entre 50 et 60%… Cliquez ici pour lire la suite