Audition de M. Joël Barre, délégué général pour l’armement, sur le projet de loi de finances pour 2018.

Audition de M. Joël Barre, délégué général pour l’armement, sur le projet de loi de finances pour 2018.

Version
Download0
Stock
Total Files1
Size373.79 KB
Create Datejeu 2 Nov 2017
Last Updatedjeu 2 Nov 2017
Télécharger

"Le niveau d’engagements prévu à la fin de 2017, relativement élevé, est de 12,1 milliards d’euros pour le programme 146. Cela concerne notamment le lancement de la réalisation des frégates de taille intermédiaire (FTI) et la commande de 319 véhicules blindés multi-rôles (VBMR) lourds Griffon, ainsi que le développement et les 20 premiers exemplaires de l’engin blindé de reconnaissance et de combat (EBRC) Jaguar […] Les besoins de paiements sont estimés à 11,4 milliards d’euros, tandis que les ressources en crédits de paiement disponibles s’établissent à 9,3 milliards d’euros au titre de la loi de finances initiale […] En trésorerie, la gestion 2017 a été plus particulièrement marquée, au mois de juillet, par un décret d’avance annulant 850 millions d’euros de crédits du ministère des Armées. Cette annulation a été entièrement supportée par le programme 146.

En ce qui concerne le programme 146, nous prévoyons 11,4 milliards d’euros d’engagements en 2018, soit à peu près le même montant qu’en 2017, pour une ressource en autorisations d’engagement de 13,7 milliards d’euros. Nous prévoyons en particulier le lancement des travaux nécessaires au prochain standard du Rafale, le standard F4, le lancement du missile successeur du missile d’interception et de combat aérien (MICA), la commande des trois derniers avions ravitailleurs MRTT sur les douze prévus au total et la commande du cinquième des six sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda de nouvelle génération […] Le besoin de paiement est estimé à 10,7 milliards d’euros, pour des ressources en crédits de paiement de 10,3 milliards d’euros.

Parmi les livraisons prévues en 2018, dans le domaine du commandement et de la maîtrise de l’information, le premier satellite optique de nouvelle génération MUSIS (Multinational Space-based Imaging System for Surveillance, Reconnaissance and Observation) devrait être lancé d’ici à la fin de l’année 2018. Nous aurons également la fourniture du premier avion léger de surveillance et de reconnaissance (ALSR), pour le renseignement aéroporté. Dans le domaine de la projection, de la mobilité et du soutien, est prévue la livraison de deux avions de transport A400M supplémentaires, de 40 véhicules porteurs polyvalents terrestres (PPT), de huit hélicoptères NH90 et, pour l’engagement - combat, de cinq hélicoptères Tigre."

Vers le site de l'Assemblée nationale ⇒


File
20171014 Audition Dga