Clôture des travaux de la 26ème session méditerranéenne des Hautes études stratégiques

Le samedi 11 juin 2016 s’est tenue la cérémonie de clôture de la 26ème session méditerranéenne des Hautes études stratégiques. A cette occasion, les auditeurs ont présenté les résultats de leur étude qui portait, cette année, sur l’opposition entre chiites et sunnites : une fracture confessionnelle millénaire. L’apaisement est-il encore possible ? Patrice Gourdin, professeur à l’Ecole de l’air et à l’IEP d’Aix-en-Provence, Philippe Vitel, député du Var et membre de la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale et le vice-amiral (2s) Benoit le Masne de Chermont, président de l’institut FMES avaient accepté, pour l’occasion, de jouer le rôle de « grands témoins » et de donner leur avis sur ce travail collectif. Les remarques ainsi faites et les précisions apportées, notamment celles du professeur Patrice Gourdin sur le califat, viendront compléter, fort utilement, le rapport final dont la publication est prévue en fin d’année.  Les 31 auditeurs de la 26ème session ont ensuite reçu leur diplôme des mains du professeur Jean-Jacques Roche, directeur de la formation, des études et de la recherche de l’Institut des hautes études de défense nationale et du vice-amiral (2s) Jean-Michel L’Hénaff, directeur général de l’institut FMES. Bon vent à la 26ème et bienvenue à la 27ème.

Les nouveaux diplômés