Les auditeurs de la 2ème session nationale « enjeux et stratégies maritimes » au cœur de l’Union européenne

Les auditeurs de la 2ème session nationale « enjeux et stratégies maritimes » se sont rendus à Bruxelles les 6 et 7 janvier 2017 avec pour objectif d’appréhender les grands enjeux maritimes auxquels est confrontée l’Union européenne (UE) ainsi que les politiques et les stratégies qu’elle met en œuvre pour y faire face.

Dans ce cadre, la session a été reçue au Parlement européen où, après une présentation du fonctionnement des institutions, les conférences et les débats ont en particulier porté sur la politique européenne de la pêche et la planification des espaces maritimes européens.

Les auditeurs furent ensuite accueillis à la représentation permanente de la France auprès de l’UE pour réfléchir sur les nouvelles menaces sécuritaires en mer (terrorisme, piraterie, pêche illicite, trafic d’êtres humains, etc.) ainsi que sur les actions concrètes menées par l’UE : politique maritime intégrée, stratégie de sûreté maritime – dont les opérations Atalanta et Sophia -, relations avec l’OTAN.

La 2ème session nationale « enjeux et stratégies maritimes » de l’IHEDN au parlement européen de Bruxelles.

L’ambassadeur Nicolas SURAN, représentant permanent de la France auprès du comité politique et de sécurité de l’Union européenne (COPS) ainsi que le vice-amiral d’escadre Charles-Edouard DE CORIOLIS, représentant militaire français auprès du Comité militaire de l’Union européenne et de l’OTAN ont activement participé à ces réflexions.

Charles de MARCILLY, représentant de la Fondation Schumann à Bruxelles, a quant à lui animé un dîner-débat très convivial au cours duquel les auditeurs ont échangé librement avec lui sur la gouvernance et l’avenir de l’Union européenne dans les domaines politiques, économiques et monétaires ; le Brexit a évidemment été au cœur des réflexions. Les auditeurs ont enfin pu poursuivre leurs travaux de comité.