Après la Méditerranée, cap sur l’Atlantique pour la 3ème session nationale « Enjeux et stratégies maritimes »

Les auditeurs se sont rendus à Brest et à Lorient les 8 et 9 décembre 2017. Une première étape les a conduit à l’IFREMER où le directeur, Antoine Dosdat, et ses équipes de chercheurs, rejoints par Bruno Frachon, directeur du SHOM, leur ont fait partager les défis de la connaissance des océans sur un large éventail de sujets allant de la culture de l’huitre et de la modélisation des écosystèmes aux satellites Argos.

Le vice-amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira, commandant la zone maritime Atlantique, a ensuite accueilli les auditeurs à la préfecture maritime de Brest pour leur exposer les grands enjeux du théâtre atlantique. Puis la vedette du vice-amiral d’escadre Louis-Michel Guillaume, commandant la force océanique stratégique, les a fait naviguer vers l’Ile Longue où, après avoir réfléchi sur le concept de dissuasion nucléaire avec le contre-amiral Antoine Lecocq, ils ont eu l’opportunité de visiter le sous-marin nucléaire lanceur d’engins Le Terrible, illustration concrète de l’indépendance stratégique de la France.

La 3ème session nationale « Enjeux et stratégies maritimes » autour du vice-amiral d’escadre Emmanuel de OLIVEIRA, commandant la zone maritime Atlantique

Après une nouvelle traversée de la rade, ce fut les retrouvailles avec Jean-Luc Vuillemin, vice-président senior d’Orange international networks, infrastructures et services et auditeur de la 2ème session. Il a accueilli les auditeurs à bord du Pierre de Fermat, pour une visite du dernier-né des câbliers d’Orange Marine et une sensibilisation sur l’importance stratégique des câbles sous-marins.

Un transit nocturne vers Lorient a ensuite permis aux auditeurs d’être à pied d’œuvre le lendemain pour s’installer aux commandes des aéronefs de surveillance et de patrouille maritime Falcon 50 et de l’Atlantique 2. En introduction, ils ont été accueillis sur la base aéronautique de Lann-Bihoué par le contre-amiral François Rebour, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos, et le capitaine de vaisseau Eric Janicot, commandant de la base qui leur ont fait partager les défis qu’ils doivent relever.

Les auditeurs sur la base de l’aéronautique navale de Lann-Bihoué après la visite des aéronefs de patrouille et de surveillance maritime

Enfin, Laurent Moser, directeur du site Naval Group de Lorient, a une nouvelle fois accueilli les auditeurs pour leur présenter la démarche d’innovation au sein de son groupe, leur permettre de réfléchir sur la BITD[1] navale et leur faire visiter la FREMM Bretagne avant sa livraison à la Marine.

Les auditeurs devant la FREMM Bretagne sur le site de Naval Group à Lorient

Riches de ces enseignements, les auditeurs se sont plongés dans leurs travaux de comité pour terminer ce séminaire breton.

[1] Base industrielle et technologique de défense.