Toutes les Actualités

Exercices de l’OTAN en mer Noire : Sea-Shield 2019

Nouveaux exercices de l’OTAN en mer Noire. Sea-Shield 2019 s’est déroulé en coordination avec la Géorgie et l’Ukraine, une coopération de grande envergure entre 7 pays membres de l’alliance transatlantique.
Lire plus »

Un nouveau revirement dans le plan de « paix » pour résoudre le conflit israélo-palestinien par l’administration Trump

Le plan de « paix » pour le conflit israélo-palestinien de l’administration Trump présenté comme « l’affaire du siècle » ne fait pas l’unanimité sur la scène internationale et ne satisfait pas non plus les premiers concernés.
Lire plus »

En Centrafrique, l’ONU et l’UA se coordonnent pour la mise en œuvre de l’accord de paix de Khartoum.

En RCA, une délégation de l’ONU et de l’UA en visite à Bangui pour matérialiser et accélérer l’accord de paix de Khartoum signé le 6 février afin de calmer les tensions entre le gouvernement et les groupes armés.
Lire plus »

Brexit et défense européenne, enjeux liés aux transferts de responsabilités britanniques

Le Brexit a mis un terme à la participation du Royaume-Uni aux instances de décision de l’UE. Si certains transferts de responsabilité comme le commandement d’Atalante s’effectuent en douceur, des désaccords profonds laissent présager un futur partenariat ambigu.
Lire plus »

L’Institut FMES intégré au projet SICOMAR plus

Les 8 et 9 avril 2019 s’est tenu à Gênes le deuxième comité de pilotage du projet SICOMAR plus au cours duquel les partenaires ont décidé de l’intégration de l’institut FMES à ce projet franco-italien pilote.
Lire plus »

Séminaire sur les révolutions technologiques dans les domaines de la sécurité et de la défense

Le jeudi 4 avril, l’institut FMES a participé à Séoul à un séminaire franco-coréen sur les révolutions technologiques dans les domaines de la sécurité et de la défense.
Lire plus »

La commémoration du génocide arménien provoque la colère d’Ankara

La France commémorera le 24 avril prochain le génocide arménien tandis que la chambre des députés italiens appelle le gouvernement à le reconnaitre officiellement. Cette question provoque la colère de la Turquie qui continue de relativiser les faits.
Lire plus »

| Plus anciens »